top of page

Le Puppy Blues : Comprendre et Surmonter la Dépression Post-Adoption



L'arrivée d'un chiot dans la famille est souvent perçue comme un moment de joie et d'excitation. Cependant, pour certains nouveaux propriétaires de chiens, cette période peut également être accompagnée d'une gamme d'émotions négatives, connues sous le nom de "Puppy Blues". Dans cet article, nous explorerons ce qu'est le Puppy Blues, ses causes possibles et des stratégies pour y faire face.


Qu'est-ce que le Puppy Blues ?


Le Puppy Blues est une forme de dépression post-adoption qui se manifeste chez certains nouveaux propriétaires de chiens. Ces émotions peuvent inclure des sentiments de frustration, de regret, d'anxiété, voire de tristesse.


Alors que beaucoup s'attendent à ce que l'arrivée d'un chiot soit une période de bonheur ininterrompu, la réalité peut être très différente pour certains individus.


Lorsqu'on idéalise le futur chien, se confronter à la réalité du terrain peut être difficile à vivre et c'est important de savoir que vous n'êtes pas seuls à le vivre !


Les Causes du Puppy Blues


Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement du Puppy Blues chez les nouveaux propriétaires de chiens :

  1. Changement de style de vie : L'arrivée d'un chiot peut entraîner des changements significatifs dans la routine quotidienne et le style de vie d'une personne. Des nuits agitées et entrecoupées de sorties pour favoriser l'apprentissage de la propreté, des perturbations dans le sommeil lorsque le chien aboie ou bouge dans la maison et la liberté limitée (finie les soirées sans limite d'heure, les week-end à l'improviste sans vérifier si le logement accepte les chiens,...) peuvent être des facteurs de stress.

  2. Responsabilité accrue : Prendre soin d'un chiot demande beaucoup de temps, d'attention et de dévouement. Certains nouveaux propriétaires peuvent se sentir dépassés par la responsabilité soudaine de prendre soin d'un être vivant. Oui, un chiot n'est pas qu'une mignonne boule de poils et vous le savez surement si vous lisez cet article ! Mais le savoir ne suffit pas forcément à prendre conscience de tout ce que cela implique. De plus, l'attachement émotionnel souvent très fort entraîne aussi de l'inquiétude qu'il ne lui arrive rien.

  3. Manque de préparation : Parfois, les nouveaux propriétaires de chiens ne sont pas pleinement préparés aux défis de l'adoption d'un chiot. Cela peut entraîner des sentiments d'impuissance et d'incertitude quant à la capacité de prendre soin du chiot correctement. En cas de doute, il est recommandé de faire appel à un éducateur comportementaliste qui, avant même l'arrivée de votre chien, pourra vous donner des conseils avisés sur le choix de celui-ci, la liste des achats utiles, comment gérer les premiers jours sereinement, etc.


Faire Face au Puppy Blues


Heureusement, il existe des stratégies et des moyens de surmonter le Puppy Blues :

  1. Reconnaître ses émotions : Le premier pas pour faire face au Puppy Blues est de reconnaître et de valider ses propres émotions. Il est normal de se sentir dépassé ou submergé parfois, et il est important de ne pas se juger pour ces sentiments. Par ailleurs, plus vite vous dépasserez ses émotions négatives, le moins le chiot les ressentira et sera perturbé par celles-ci. Il apprendra donc mieux à gérer ses émotions.

  2. Trouver du soutien : Parlez à des amis, à des membres de votre famille ou à d'autres propriétaires de chiens qui peuvent comprendre ce que vous ressentez. Rejoindre des groupes de soutien en ligne ou en personne peut également être bénéfique. Faites néanmoins attention de ne pas écouter tous les conseils qui pour certains sont à côté de la plaque ! Le but est surtout de pouvoir vider votre sac et vous sentir écouté.

  3. Établir une routine : Mettre en place une routine régulière pour votre chiot peut aider à réduire le stress et l'anxiété, à la fois pour vous et pour l'animal. Les chiots prospèrent avec la structure et la cohérence.

  4. Prendre le temps de faire des sorties de qualité : sortir son chien et le socialiser sont important à son développement et vous permettront de rencontrer facilement d'autres propriétaires de chiens à qui parler ! La marche en laisse attendra !

  5. Prendre du temps pour soi : Il est important de ne pas négliger vos propres besoins pendant cette période. Prenez le temps de vous détendre, de faire de l'exercice et de vous engager dans des activités que vous aimez pour maintenir votre bien-être mental.

  6. Consulter un professionnel : Si les sentiments de tristesse, d'anxiété ou de frustration persistent pendant une longue période, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale. Un thérapeute peut fournir un soutien supplémentaire et des stratégies pour faire face au Puppy Blues de manière efficace.


En conclusion, le Puppy Blues est une réaction tout à fait normale à l'adoption d'un chiot et il est important de reconnaître que vous n'êtes pas seul dans ce sentiment. Avec du soutien, de la patience et des stratégies appropriées, il est possible de traverser cette période difficile et de développer une relation épanouissante avec votre nouvel ami à fourrure.


Maître Doggy

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page